thermage comment ça marche

Le Thermage est une technique utilisant les radiofréquences afin de afin de créer un effet thermique au niveau de la peau. Il s’agit d’un traitement par stimulation thermique qui agit sur les cellules du collagène, ce qui au fil du temps produira un nouveau collagène qui permettra à la peau d’être plus dense et ferme.

L’action du Thermage:

Il s’agit d’un traitement qui consiste à chauffer le collagène de la peau afin de retendre les fibres situées entre muscle et la peau qui se relâchent avec l’âge.

Lors du traitement le médecin se donne des points de repère afin de ne pas repasser trop souvent aux mêmes endroits, ce qui pourrait occasionner des brûlures.

L’intensité de l’énergie émise par la machine varie de 0 à 7. Elle est réglée en fonction de la sensibilité de chacun et peut être réajustée fréquemment au cours de la séance.

Ensuite, on applique la pièce à mains de l’appareil sur les zones ciblées. Un système d’anesthésie par le froid est intégré, ce qui fait que la zone chauffée est refroidi en permanence, mais malgré cela, le traitement reste douloureux et chez certaines patientes, on peut être amené à faire des pauses  si cela devient insupportable.

Certains endroits nécessitent plusieurs passages en raison de l’état de la peau. La séance peut durer facilement une heure de temps.

Les zones d’actions du Thermage:

Les zones que l’on peut traiter par le Thermage sont :

–          Le visage : pour améliorer l’arrondi du visage et obtenir une bonne tonicité de la peau du cou

–          L’abdomen pour traiter les distensions cutanées

–          Les cuisses pour traiter la peau flaque interne grâce à des embouts.

–          Les Paupières tombantes

–          Le Contour des yeux

–           Les Pommettes

–           Le Front

–           Les Joues

Les effets du Thermage sont progressifs et visibles au cours des mois qui suivent Voici quelques résultats suite au traitement :

  • Une peau plus lisse plus ferme
  • Un contour du visage plus net mieux dessiné
  • Des rides atténuées autour de la bouche et sur le front
  • Une peau retendue sous le menton
  • Un regard rajeuni, avec la peau du contour des yeux moins relâchés
  • Disparition des poches sous les yeux

Les effets indésirables du Thermage:
Le traitement par le Thermage peut avoir des effets secondaires comme les cicatrices, de légers œdèmes, et des rougeurs qui peuvent s’estomper rapidement.

tendinite causes traitement

La tendinite est un trouble musculosquelletique, entrainant une inflammation douloureuse d’un tendon due à frottement de l’os contre le tendon.

Elle survient lorsque le tendon a été trop sollicité lors d’une activité répétitive, elle est due au frottement de ces fibres, composées essentiellement de collagène, sur un os ou sur une articulation.

Les causes de la Tendinite:

En général la tendinite est provoquée par des gestes trop répétés. Elle survient dans la majorité des cas chez le sportif.

Une forme de tendinite particulièrement connue est le « tennis-elbow » dont sont victimes certains joueurs de tennis trop rigoureux. Des tendinites du poignet ont par ailleurs été observées chez les personnes passant de longues heures à utiliser la souris de leur ordinateur ou chez les employés qui effectuent un travail répétitif à la chaîne.

Une mauvaise posture, un entraînement sans échauffement peuvent également constituer des facteurs aggravants de tendinite.

Il y a également en sport la qualité du matériel utilisé qui peut influer sur l’apparition d’une tendinite.

On peut répertorier également comme cause de la tendinite le surmenage, les médicaments (fluoroquinolones), les infections dentaires et certaines parasitoses ou maladies infectieuses et le travail à la chaine.

Les symptômes:

La tendinite se manifeste par une douleur au niveau des tendons abimés. Selon l’importance du cas, cette douleur peut se manifester au début de l’exercice puis disparaître à l’échauffement, et seulement après quelques minutes d’exercice ou encore, si elle est à un stade avancé, elle peut provoquer des élancements même au repos. Parfois, on constate également une inflammation, voire une enflure et une mobilité réduite

Le temps peut également avoir une influence sur la douleur (la pluie ou le vent).

Traitement de tendinite:

On ne peut pas guérir complètement de la tendinite. Le recours aux anti-inflammatoires ne permet pas de traiter la tendinite mais uniquement la douleur, de même pour les strappings qui ne sont que des soulagements provisoires. Dans tous les cas l’unique solution est d’arrêter de faire les mouvements qui causent la douleur.

On peut également avoir recours à la rééducation avec des traitements comme la kinésithérapie, le traitement par ondes de choc radiales dérivé de la lithotripsie extracorporelle.

Ces dernières méthodes n’ont pas fait preuve d’efficacité empirique d’où le seul remède contre la tendinite reste le repos du tendon qu’il soit immobilisé ou pas.

polyarthrite causes traitement

La polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme inflammatoire chronique. Il s’agit d’une maladie des os et des articulations caractérisée par des inflammations,  évoluant sur plusieurs années.
Elle fait également partie des maladies dites « auto-immunes », c’est-à-dire qui se caractérisent par un dérèglement du système immunitaire.

Ce phénomène provoque l’inflammation des articulations, responsable de douleurs et de gonflements chroniques qui peuvent être plus ou moins intenses et qui constituent les principaux signes cliniques de la maladie.

 

Manifestation et symptômes de la maladie:

La maladie évolue par poussées inflammatoires de durée et d’intensité variables et gagne progressivement de nouvelles articulations. Elle provoque des gonflements et des douleurs, notamment au niveau des mains, des poignets et des genoux.
Au début, elle se manifeste par des douleurs nocturnes, surtout en seconde partie de nuit et des raideurs matinales. La fièvre et la fatigue sont également fréquentes.

Puis, dans 20 à 30 % des cas, l’inflammation provoque la dégradation progressive du cartilage et de l’os des articulations touchées et entraîne leur déformation.

Si elle n’est pas traitée dans ses cas les plus graves la maladie pet entrainer un handicap grave.

Des manifestations extra articulaires peuvent parfois survenir tels que des nodules rhumatoïdes, sorte de « boules » souvent situées aux coudes ou à coté des articulations des doigts ou encore une sécheresse de l’œil et de la bouche.

Dans ses formes les plus graves, la maladie touche également d’autres organes : l’œil, le cœur, les poumons, les nerfs ou les vaisseaux.

 

 

 

Traitement le la polyarthrite:

Heureusement, des médicaments permettent aujourd’hui d’offrir une rémission. Ils sont efficaces dans un cas sur deux sur une polyarthrite rhumatoïde débutante, précisent certains rhumatologues.

Outre les antalgiques et les corticoïdes, un traitement simple est prescrit dès le diagnostic. En général, il soulage le malade en quatre à six semaines et permet une rémission de la maladie  sans poussées ni inflammations  en six à neuf mois.

En dehors de ce traitement les rhumatologues peuvent proposer des biothérapies, médicaments dérivés de molécules biologiques naturelles plus efficaces, administrés en injections chaque quinzaine.

Ces nouvelles molécules comportent plus d’effets indésirables que le traitement classique notamment un risque d’infection ou de tuberculose. Le traitement nécessite un contrôle par des dosages sanguins réguliers.

La rééducation permet également d’offrir des résultats probants grâce à la physiothérapie, la kinésithérapie et l’ergothérapie.

arthrose causes manifestations

Dans la même lignée que l’arthrite, l’arthrose est une maladie due à l’usure précoce du cartilage. Elle peut toucher toutes les articulations dont les plus touché sont : les genoux, les hanches, les doigts ainsi. D’autres articulations, comme celles de l’épaule, du coude et de la cheville, sont moins souvent atteintes. Elle est la forme la plus répandue d’arthrite et touche les femmes plus souvent que les hommes.

Les causes de l’arthrose

Il n’y a pas de cause unique à l’origine de l’arthrose, cependant l’association de certains facteurs peut l’expliquer.

La prédisposition est l’un de ces facteurs. Lors du développement d’une articulation, on constate parfois que la qualité du cartilage ou la structure articulaire peuvent être imparfaits dans l’origine.

Dans le cas de certaines formes d’arthrose, l’hérédité est connue comme étant un facteur responsable, tel est le cas de l’arthrose des doigts et des genoux.

Une charge trop importante exercée sur les articulations est un autre facteur important, par exemple lors de surcharge pondérale, d’un travail physique intense ou de sports très exigeants.

Une fracture osseuse, un accident de sport peuvent également contribuer au développement d’une arthrose. Par ailleurs, le cartilage peut être atteint par d’autres affections articulaires telles que la polyarthrite rhumatoïde (PR) ou la goutte, entrainant une arthrose.

 

 

 

 

 

Manifestation et effets de l’arthrose

     –   Les douleurs : Elle évolue peu à peu. Les douleurs se déclarent surtout lorsque la personne atteinte se mobilise et lorsque l’articulation subit une charge ; elles peuvent augmenter au cours de la journée.

      –  Les raideurs : Une personne peut, par exemple, ressentir une certaine raideur au moment du mouvement, après être restée longtemps en position assise.

–          La limitation des mouvements : Une articulation douloureuse et raide fonctionne moins bien. En fonction des articulations atteintes de la maladie, certains mouvements ne peuvent plus être exécutés, ou le sont avec plus de difficultés .Dans ces conditions, le patient peut se sentir instable et craindre la chute.

–          Les mouvements provoquent un bruit de craquement : Le cartilage étant abimé, les extrémités manquent d’élasticité en se mobilisant l’une par rapport à l’autre. Cela peut provoquer un bruit de craquement ou de frottement.

–          Les inflammations articulaires : Une arthrose  peut entrainer des inflammations articulaires.

–          Modification de la statique corporelle

arthrite manifestations causes

L’arthrite est ne inflammation aigu ou chronique qui atteint les articulations et qui peut etre causé par un rhumatisme ou une infection.

Il s’agit en fait d’un frottement anormal des fibres d’un tendon sur une articulation ou un os.

Manifestation de l’arthrite:

Il existe plus de 200 types d’arthrite. Les deux types principaux sont l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. On peut également citer la goutte, le lupus et le syndrome oculo-urétro-synovial.

La maladie est souvent associée aux personnes âgées mais peut également toucher les jeunes.

Lorsqu’une seule articulation est touchée on par le de monoarthrite inflammatoire. On peut noter plusieurs formes de cette variante d’arthrite :

  • l’arthrite micro-cristalline comprenant l’arthrite goutteuse ou goutte (cristaux d’urate de sodium) et la chondrocalcinose (cristaux de pyrophosphate de calcium).
  • l’arthrite post-traumatique
  • l’arthrite infectieuse causée par une bactérie, une mycose ou un virus. On parle alors d’arthrite septique

On récence également des cas:

  • d’oligoarthrite désignant une atteinte de 2 à 3 articulations.
  • d’arthrite de Lyme résultant d’une borréliose.
  • d’arthrite réactionnelle
  • de polyarthrite, par usage impropre, qui désigne le plus souvent la polyarthrite rhumatoïde (PR), pour décrire des atteintes articulaires multiples.

Les symptômes de l’arthrite:

La pathologie se caractérise par la raideur, la douleur, le gonflement et les mouvements limités des articulations.

Les symptômes commencent doucement par une douleur et une rigidité des articulations. Parfois, vous ressentirez seulement une légère raideur, mais vous pourrez ensuite être sujet à un craquement des articulations (crépitations), un grossissement des jointures (notamment sur les mains) et à un désalignement des jointures.

Les conséquences de l’arthrite:

A long terme l’arthrite peut provoquer la détérioration des surfaces articulaires ponctuée par une perte progressive de la fonction articulaire.

Dans le cas de  la polyarthrite rhumatoïde, généralement les douleurs commencent dans les petites articulations telles que les doigts et les orteils.

Elle peut ensuite causer douleur, gonflement et raideur des autres articulations, rendant les mouvements difficiles. De plus, la polyarthrite rhumatoïde peut vous donner une sensation générale d’indisposition et de fatigue.

Les femmes ont trois fois plus de chance de contracter la pathologie par rapport aux hommes.