chute de cheveux que faire?

La chute des cheveux, ou encore alopécie, est une chute de cheveux totale ou partielle qui atteint majoritairement les hommes, bien que les femmes ne soient pas à l’abri.

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer cette perte de cheveux dont l’hérédité, et peut être permanente ou temporaire selon les cas.

Les causes de la chute de cheveux

L’hérédité est souvent pointée du doigt comme étant le premier responsable de la chute de cheveux. Dans ces cas on parle d’alopécie androgénétique.

Celle-ci touche majoritairement les hommes et est causée par une hormone appelée « dihydrotestostérone » (DHT). Elle serait à l’origine de l’inactivité du filicule pileux qui ne produirait que de minuscules cheveux invisibles à l’œil nu.

Entre autres causes, nous avons les hormones. En effet, les hormones influencent la santé de nos cheveux. Ainsi à la ménopause, ou à la suite d’un accouchement, ou à la prise d’un traitement, les hormones femelles diminuent brusquement ce qui fait que les hormones males appelées hormones androgènes s’imposent en prenant le dessus.

Il peut également s’agir d’une hypersensibilité du follicule hérité dans le cas d’une alopécie hyperandrogénique.

Le stress apparait être un facteur entrainant la chute de cheveux. A long terme le stress aurait des effets néfastes sur l’état de santé de nos cheveux.

De ce fait, un stress qui surviendra brutalement des suites d’un événement quelconque occasionnerait une perte importante et brutale de cheveux.

La pelade  entraine aussi la chute de cheveux  bien que les causes n’en sont pas encore véritablement connues. Il semblerait que ce soit le système immunitaire qui se rebelle en luttant contre le système pileux.

Quand la chute de cheveux est relative qu’à certaines zones de la tête, on parle d’Alopécie areata, par contre quand le crane entier est atteint on parle d’Alopécie totalis.

Enfin, la généralisation de la perte de cheveux à l’ensemble du corps est qualifiée d’Alopécie universalis.

Les zones les plus atteints par la chute de cheveux sont le front, l’arrière du crane du sommet du crane, et le haut des tempes.

La chute des cheveux est souvent imputable à une carence alimentaire en fer. En effet l’absence de fer ne permet pas l’oxygénation du sang entrainant des cheveux termes et cassant.

Les femmes sont les plus atteints dans le cas de carence en fer, surtout qu’elles en perdent une grande quantité surtout au cours de leurs menstruations.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail