Hémorroïdes externes causes symptomes

Les hémorroïdes de manière générale, constituent une dilatation des veines situées dans la zone anale, ainsi que du tissu qui l’entoure.

Ces dilatations prennent des tailles différentes selon la localisation des hémorroïdes.

Ainsi, on distingue les hémorroïdes internes, et les hémorroïdes externes.

Nous allons nous pencher ici sur le cas des hémorroïdes externes.

Manifestation et symptômes des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes apparaissent sous la peau de l’orifice anal, causant des enflures dans cette région du rectum.

Douloureuses, et très sensibles en raison de la sensibilité nerveuse de la région, elles sont les plus favorables à la formation de caillot de sang dans les veines dilatées.

Les hémorroïdes externes peuvent provoquer des démangeaisons et être très douloureuses, plus particulièrement pendant le passage des selles.

Les hémorroïdes en elle-même peuvent constituer une maladie bénigne, mais elles peuvent être parfois gênantes.

Mais, elles constituent également un sujet tabou car les patients ont du mal à en parler avec leur médecin traitant. Tout le monde connaît les hémorroïdes et de très nombreuses personnes en souffrent mais peu en parlent, en raison de leur localisation peut-être.

Lors des cas les plus avancés de maladie hémorroïdaire un saignement peut accompagner ou suivre les selles. Dans les cas les plus grave, un caillot de sang peut se former, on appel cela une thrombose hémorroïdaire.

L’examen de l’anus permet de déterminer la taille et la position des hémorroïdes tout en aidant à éliminer les causes de saignement supplémentaires et autres douleurs causées par les fissures anales, tumeur etc.

 

 

Causes des hémorroïdes externes:

Tout comme les hémorroïdes internes, les hémorroïdes externes sont causées par les facteurs suivants :

–          Les antécédents familiaux, bien que cette explication ne soit pas toujours probante, elle permet au moins de détecter les personnes à risque

–          L’excès de consommation de piment

–          Le soulèvement de lourdes charges

–          L’obésité

–          La diarrhée et la constipation fréquentes

–          La pratique du coït anal

–          L’accouchement et la grossesse

–          Rester assis longtemps sur le siège des toilettes

–          Ainsi que certains laxatifs utilisés à long terme

Le traitement contre les hémorroïdes existe, mais on insiste beaucoup plus sur l’aspect préventif et le changement de certaines habitudes alimentaires, et hygiéniques.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail