le ronflement causes et symptomes

Le ronflement correspond au bruit respiratoire que produit une personne endormie.

Appelé également ronchopathie, le ronflement est un bruit produit par les tissus de la gorge qui se relâchent durant le sommeil.

Bien qu’étant considérer comme normale pour certains voire même comme étant le signe d’une bonne santé, le bruit produit par le ronflement peut apparaitre irritant, gênant pour l’entourage du ronfleur.

A faible fréquence le bruit peut atteindre 45 à 60 décibels, et souvent 90 à 100 décibels à haute fréquence, correspondant au bruit qu’effectuerait un camion qui passe.

On ne peut déterminer avec précision le nombre exact de personnes qui ronflent car beaucoup ne se rendent pas compte qu’ils ronflent en dormant.

Cependant le phénomène atteint les adulte en grande majorité et les enfants à hauteur de 10% à peu près.

Les causes du ronflement:

Le ronflement est causé par le relâchement des tissus de la gorge et du palais. Ainsi, ces tissus bloquent en partie chez certaines personnes le passage de l’air lors de la respiration.

C’est pourquoi, il s’en suit une vibration à chaque respiration provoquant le ronflement.

D’autres éléments ou facteurs peuvent expliquer le ronflement.

En effet, le surplus de poids chez certaines personnes occasionnerait le rétrécissement des parois respiratoires de la gorge ce qui expliquerait le ronflement.

La grossesse chez les femmes occasionnant une prise de poids peut être ranger dans cette catégorie par exemple.

D’autres éléments tels que la congestion nasale liée à un rhume, ou des amygdales volumineuse ainsi que l’alcool, la fatigue et l’âge peuvent occasionner le ronflement.

Cependant, il faut signaler que dès fois le ronflement bien qu’étant inoffensif, peut parfois cacher une pathologie beaucoup plus sérieuse : l’apnée du sommeil.

Il s’agit de moment de pause respiratoire causant des troubles du sommeil, et entrainant des conséquences comme la fatigue, le manque de sommeil durant la journée.

Les conséquences pouvant aller jusqu’à l’apparition de nouvelle pathologie comme l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, et les accidents qui y sont rattachés.

La prévalence du ronflement chez les hommes reste supérieure par rapport à celle des femmes, mais la tendance est en train de changer dans la mesure où de plus en plus de femmes consomment de l’alcool et fument du tabac.

La fréquence des ronflements évolue avec l’âge pour atteindre son maximum entre 50 et 70 ans.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail